La révolution des circuits intégrés et l’origine des processeurs

by ayoub

La révolution des circuits intégrés : La première fois que des humains ont quitté l’atmosphère terrestre, c’était en 1968 via le vol Apollo 8. Le guidage Apollo était l’ordinateur qui aiderait les astronautes à atteindre la lune et à revenir en toute sécurité, l’ordinateur qui a joué un rôle majeur dans le succès de la mission. Mais pouvez-vous croire si je vous disais que la puissance de traitement fournie avec votre smartphone, à travers lequel vous parcourez cet article, est plusieurs fois supérieure à la puissance de calcul de l’ordinateur Apollo 8.

La révolution des circuits intégrés et l'origine des processeurs.
Apollo 8 décolle du Kennedy Space Center en Florida le 21 décembre 1968.

Tout le mérite revient au circuit intégré, qui forme la base du processeur de votre téléphone, tout d’abord, plus précisément, SOC, abréviation de système sur puce.

Avant d’entrer dans le SOC, il est nécessaire de parler en détail des circuits intégrés, ou IC raccourcis, qui le composent, qui est une puce de silicium qui contient plusieurs composants interconnectés de transistors, de condensateurs et de résistances pour émettre un signal électrique à la fin qui se traduit par une fonction spécifique de ce segment. Il est possible d’effectuer des opérations mathématiques ou de stocker des données représentant respectivement des fonctions du processeur ou de la mémoire.

La révolution des circuits intégrés et l'origine des processeurs
Un exemple

Ou dans le cas du SOC, le CI contient des millions et des milliards de transistors qui transmettent ou bloquent le signal électrique, et le transistor est le plus grand facteur limitant de la puissance du processeur, le nombre de transistors aide à effectuer des tâches plus rapidement et la taille d’un transistor plus petit permet d’économiser plus d’énergie.

Afin de se rendre compte du grand nombre de transistors à l’intérieur de votre smartphone, il suffit de dire que l’ordinateur de vol Apollo ne possède pas plus de 20 transistors.

En faisant référence aux téléphones intelligents et à leurs processeurs, le téléphone est une version miniature de l’ordinateur personnel, vous avez donc besoin de tous les composants que vous trouvez dans un gros ordinateur connu, d’où l’idée du SOC d’utiliser le CI pour assembler plusieurs composants en une seule petite puce.
Cette petite puce contient: un processeur central, un CPU, un processeur graphique GPU, un processeur d’intelligence artificielle, un modem pour des réseaux tels que 4G et 5G, un processeur d’image et vidéo, un processeur de son, une unité de traitement pour la confidentialité et la sécurité ….

La révolution des circuits intégrés et l'origine des processeurs

 toutes ces pièces réunies sur une puce De la taille d’un doigt, toutes ces pièces sont le centre nerveux de votre téléphone qui respire la vie et l’intelligence pour exécuter toutes les fonctions qu’il remplit, cette diapositive vous permet de prendre des photos de vos beaux moments, de jouer à vos jeux préférés et d’appeler un ami que vous n’avez pas rencontré depuis un moment.

L’une des manifestations de la force de ce segment est l’économie d’énergie consommée due à l’accumulation de transistors dans un espace plus restreint, et pour comprendre la matière, on peutl’imaginer comme un groupe de travailleurs déplaçant les boîtes. Plus gros et plus rapide.

On peut dire que la petite puce est l’une des révolutions qui ont contribué au développement du domaine technique, car sans elle nous n’aurions pas vu de petits robots si nos téléphones devenaient plus forts de génération en génération, des téléviseurs plus fins que dix feuilles d’épaisseur, rappelez-vous juste les ordinateurs qu’un jour ils étaient en pèlerinage dans des pièces entières et vers vous Emportez-le avec vous dans votre poche où que vous alliez

la revolution des circuits integres des processeurs
Il y a 50 ans, IBM a créé un mainframe qui a aidé à envoyer des hommes sur la Lune

Related Posts

Laisser un commentaire